Les plages du Débarquement le 6 juin 1944


Le front du Débarquement s’étendait sur 80 km de Sainte-Marie-du-Mont, dans la Manche, à l’ouest, jusqu’à l’estuaire de l’Orne, dans le Calvados, à l’est. Il fut sectorisé en cinq zones géographiques avec chacune un nom de code, en prévision de l’assaut des plages normandes par les alliés. Ainsi, les Américains  débarquèrent à Utah Beach (côte est du Cotentin) et à Omaha Beach (entre Colleville-sur-Mer et Vierville-sur-Mer), les Anglais à Gold Beach (entre Ver-sur-Mer et Arromanches-les-Bains) et à Sword Beach (entre Ouistreham et Lion-sur-Mer), les Canadiens accompagnés de troupes anglaises à Juno Beach (entre Luc-sur-Mer et Graye-sur-Mer). Sur ces cinq zones, deux concernent la bordure littorale de Bessin Seulles et Mer : il s'agit du secteur de Gold Beach et d’une partie du secteur de Juno Beach.

Le secteur de Gold Beach

Le jour J, à 7h05, 25 000 hommes de la 50ème Division d'Infanterie dite "Northumbrian", accompagnée de la 8ème Division Blindée, ont débarqué sur les plages entre Ver-sur-Mer et Asnelles. Leurs objectifs étaient de s'implanter sur les falaises d’Arromanches-les-Bains  et de prendre la ville de Bayeux. Le débarquement au Hameau de la Rivière à Ver-sur-Mer s’effectua à 7h25. Les troupes britanniques investirent  la place et s’avancèrent jusqu’à un kilomètre dans les terres sans difficulté majeure contrairement à Asnelles où ils durent faire face à une franche opposition des défenseurs allemands installés dans les fortins du Hamel. Grâce à leurs chars de combat, les soldats britanniques poursuivirent  leur percée, atteignirent Meuvaines et occupèrent les points stratégiques et dominants d' Arromanches-les-Bains à la fin de la journée. Libérée par voie de terre à 18h30 par des chars venant de Saint-Côme-de-Fresné, Arromanches-les-Bains fut choisie avec Vierville-sur-Mer pour la construction de deux ports artificiels destinés à ravitailler les troupes de débarquement. Les pièces avaient été préfabriquées en Angleterre et acheminées sur place par remorquage. Ainsi, dès le 7 juin, le port artificiel d’Arromanches-les-Bains commença à prendre forme.

Le secteur de Juno Beach

La 3ème Division d’Infanterie canadienne comprenant 15 000 Canadiens et 9 000 Britanniques aborda la plage de Vaux à Saint-Aubin-sur-Mer peu avant 8h. Ses missions :  atteindre la ville de Caen et  prendre l’aérodrome de Carpiquet. A Courseulles-sur-Mer, la 7ème Brigade d'Infanterie canadienne composée des Regina Rifles, des Royal Winnipeg, et des Canadian Scottish, débarqua dans des conditions très difficiles. Elle essuya de lourdes pertes. Elle reprit Courseulles-sur-Mer aux mains des Allemands vers 10h. Le Royal Winnipeg Rifles s’empara rapidement de Graye-sur-Mer vers 9h.